Vous n’êtes pas dans votre région ? Sélectionnez votre caisse régionale


Bienvenue dans le groupe de ceux
qui font bouger votre banque !

Aidez-nous à répondre au mieux à vos attentes : participez au Groupe E-dées.





Commentaires (10)

René S.
René S.

René S.

Niveau
0
Score
0

je ne suis pas assez au fait des achats sur internet pour faire les soldes. je laisse cela aux jeunes

francis C.
francis C.

francis C.

Niveau
0
Score
0

non pas asser fiable

Jean Jacques H.
Jean Jacques H.

Jean Jacques H.

Niveau
2
Score
955

Oui, effectivement, j'ai, cette année, réalisé des achats (soldés) sur internet.
Il faut dire que nous recevons, en ce moment, pas mal d'offres...

Jean-Claude G.
Jean-Claude G.

Jean-Claude G.

Niveau
0
Score
7

Bonjour Jean-Philippe,
Oui, certainement, il y a consultation d'internet pour les achats.
Pour les achats quels qu'ils soient. Pas seulement pour les soldes.
Il y a consultation au niveau des prix, comparaison, promotion, etc. Mais aussi pour connaître les fiches techniques (pour ne pas se faire "avoir"), recherche d'avis des utilisateurs.
Souvent ceci amène à un achat sur le Net et non dans un magasin spécialisé. Pour preuve (en partie) Virgin.
Je crains donc que cette "consultation" mène à un achat Internet. Car on s'aperçoit qu'en restant dans son fauteuil, sans se déplacer (essence, parking, temps, encombrement colis) on reçoit son achat chez soi, souvent franco de port, en profitant d'un prix bas ...
En finalité : tout est fait pour "la Toile" et exit les commerces. Inquiétant.

Pierre G.
Pierre G.

Pierre G.

Niveau
0
Score
0

Internet m'a servi pour vérifier le prix d'un produit que j'ai vu en solde dans un magasin. Je l'ai fait sur mon smartphone directement dans le rayon. J'ai fait la même chose pour un sweet pour lequel je trouvais que la réduction en magasin n'était pas suffisante.
J'ai aussi utilisé les soldes sur internet pour acheter deux cravates originales. Il aurait été difficile de les trouver en magasin.

Pour ma part , internet est un outil d'information et ne serais jamais(c'est pas français) une boutique d'achat de produit courant.
Cependant , certaine chose ne sont "trouvable" qu' en ligne donc exceptionnellement pourquoi pas.
Une raison très simple à cette avis, LE SERVICE , en magasin nous aurons toujours la possibilité de "s'arranger" alors que sur la toile...AIE, AIE, AIE , c'est beaucoup plus dur et contraignent.

Bruno V.
Bruno V.

Bruno V.

Niveau
0
Score
0

Bonjour,
En général je n'utilise pas internet pour les achats vestimentaires car il n'est pas possible d'essayer. Je l'utilise pour tout ce qui est high Tech.
Cette année, par contre, je l'ai utilisé pour des vêtements similaires à certain que j'avais déjà en ma possession.

Pour notre cas, Internet est un outil de recherches: d'informations techniques, de prix, de comparaison de la qualité...etc...Mais, de là à acheter sur Internet, non pas encore (sauf pour ce qui est des réservations et locations de vacances), le contact humain est tellement important. Réticences à donner nos coordonnées (danger), qui sont aussi données (ou vendues) à d'autres secteurs qui nous inondent de SPAM. De plus, sauvons, tant que faire se peut, tout ce qui fait la vitalité d'une ville, d'un village, qu'en sera-t-il quand tout sera devenu un désert. Pour terminer, nous sommes au siècle de la communication et les gens se rencontrent de moins en moins, cherchez l'erreur?

Bonjour,
J'utilise internet pour tous types d'achats en fonction des opportunités. Je fais simplement attention à la sécurité. Pour les vêtements je les repère en ligne et vais les essayer en magasin, enfin seulement, pour des marques que je ne connais pas trop puis, si le prix est plus attractif sur Internet je commande en ligne.
Sur les sites comme ventes privées les tailles sont bien indiquées en fonction des marques et des modèles. En cas de doute il suffit d'aller sur le site internet de la marque et de regarder quelles sont les mensurations adoptées pour le modèle convoité.
Pour le moment je n'ai pas eu de déceptions car je n'ai jamais eu à retourner d'articles.

Crédit Agricole 2012