Vous n’êtes pas dans votre région ? Sélectionnez votre caisse régionale


Bienvenue dans le groupe de ceux
qui font bouger votre banque !

Aidez-nous à répondre au mieux à vos attentes : participez au Groupe E-dées.





Commentaires (11)

JEAN-LOUIS V.
JEAN-LOUIS V.

JEAN-LOUIS V.

Niveau
0
Score
4

Arrêtons de vouloir toujours plus et surtout de demander plus aux multinationales... le métier de la banque est de gérer notre argents, afin d'en faire ses propres bénéfices... a force de vouloir tout "bancariser" on affaiblit des entreprises, supprime des emplois... Il est vrai que le monde financier à un appétit d'ogre, a vouloir tout faire on fini très souvent par le faire à peu près, voir mal... laissons donc à chacun sa compétence... Pourquoi les opérateur téléphonique ne pourrai - t il pas faire le métier de banquier... a méditer...

Michel G.
Michel G.

Michel G.

Niveau
0
Score
0

je suis tout a fait d'accord avec JEAN-LOUIS V la vocation sociétaire et mutualiste du CA n'est pas de devenir un trust qui ne ferait que du bisness, perdant tous contacts avec ses origines, sa philosophie. On fais mieux ce que l'on maitrise professionnellement (se souvenir du passé).

Andrée-Annick V.
Andrée-Annick V.

Andrée-Annick V.

Niveau
0
Score
0

Je suis d'accord avec Michel et Jean-Louis, la banque doit rester une banque a part entière et non pas se diversifier avec la téléphonie.

jean-luc C.
jean-luc C.

jean-luc C.

Niveau
0
Score
5

le téléphone portable sera sans doute demain le moyen de paiement le plus répandu. Il s'agit plutôt de savoir quels partenariats nous nouons avec les grands opérateurs pour devenir incontournables sur le paiement mobile

Bonjour Guillaume,
Nous vous remercions de votre nouvelle idée partagée.
Elle est effectivement en réflexion au sein du Groupe Crédit Agricole.
Nous vous informerons en retour dès que les décisions seront validées.
A très bientôt sur le Groupe e-dées !
Poursuivez votre contribution !

Jacques M.
Jacques M.

Jacques M.

Niveau
0
Score
0

C'est une tendance actuelle, tout le monde fait tout et n'importe quoi chacun son métier, il y a suffisamment d'opérateurs téléphoniques sur le marché, inutile que le CA entre dans cette "jungle".

ALAIN R.
ALAIN R.

ALAIN R.

Niveau
0
Score
10

Bonne idée
Il ne faut pas hésiter à décloisonner les services.
Si nous pouvons négocier avec les opérateurs téléphoniques, faisons le et adaptons ces services au sérieux du Crédit Agricole.
Nous l'avons bien fait avec les assurances.
Etudions ensemble nos besoins.

PHILIPPE T.
PHILIPPE T.

PHILIPPE T.

Niveau
0
Score
0

A chacun son métier. Pourquoi pas location de voitures ou réseau de télé.

pour moi la question n'est pas de vendre du forfait téléphonique, mais de savoir si demain le téléphone sera le moyen de paiement le + utilisé. dans ce cas, il me semble qu'un rapprochement avec orange est indispensable. il sera plus facile a orange de vendre de la banque qu'au crédit agricole de vendre de la téléphonie.
par contre, un partenariat entre 2 leaders que sont orange et le crédit agricole permettrait un développement rapide et éviterait des échecs comme fut monéo.

ALAIN R.
ALAIN R.

ALAIN R.

Niveau
0
Score
10

Tout simplement, nous pouvons donner notre avis sur les différents produits du Crédit Agricole, ce qui n'est pas du tout le cas avec les opérateurs téléphoniques.
Nous sommes pieds et mains liés malgré la concurrence, alors avec les concentrations à venir?????
En négociant avec le Crédit Agricole nous serons plus forts face à ces entreprises.
Au Crédit Agricole on nous écoute, chez les opérateurs téléphoniques on ne pense qu'à nous vendre un produit en plus, les problèmes on les ignore.

François P.
François P.

François P.

Niveau
0
Score
0

Je suis d'accord avec Michel et Jean-Louis il faut que le système bancaire répond à ses clients et non pas à la téléphonie il y a déjà assez d'opérateurs sur le marché et qui se bouffent les uns et les autres

Crédit Agricole 2012